C. Comprendre l’origine du mouvement des plaques cours 2020

Séance 3 (semaine du 23 mars 2020)

Correction de l’activité sur la vitesse des ondes en profondeur :

L’étude de la vitesse des ondes sismiques permet de constater un ralentissement dû à une baisse de la rigidité des roches traversées. Il se produit à 100 km en milieu océanique et à 150 km en milieu continental. Cela signifie que l’on passe d’une couche de roches rigides, vers une couche de roches moins rigides. Cette limite marque la frontière entre la lithosphère et l’asthénosphère.

Activités à faire derrière le bilan 2 :

1) Réalise le croquis d’un planisphère en t’aidant du modèle ci-dessous (attention, ce n’est pas au centimètre près ! ) sur une demi-page.


2) Place sur ton planisphère les limites des plaques tectoniques visibles sur cette carte, et les flèches qui indiquent leur sens de déplacement (les pointillés sont aussi des limites de plaques).


3) Comprendre le « moteur » à l’origine du déplacement des plaques.
- Texte à lire :

L’intérieur de la Terre est fait de roches, contenant des éléments radioactifs tels que l’uranium. Ces éléments ont la capacité de se transformer au cours du temps en d’autres éléments. Ces transformations libèrent de l’énergie, sous forme de chaleur, qui chauffe les roches.

- Expérience à observer : on crée un gradient de température, à la base d’un bécher rempli de différentes couches visqueuses ou fluides. Observe bien le résultat et le déplacement de la couche rouge.


- Schéma à observer qui représente "les mouvements" lents des roches dans le manteau terrestre :


4) Propose une synthèse, pour indiquer le nombre de plaques tectoniques, décrire leurs mouvements relatifs (les unes par rapport aux autres) et expliquer le « moteur » à l’origine de leurs déplacements.

5) Histoire des sciences
M. Alfred Wegener, est le premier scientifique a avoir émis l’hypothèse que la surface du globe était découpée en plaques mobiles… Visualise cette vidéo.

La semaine prochaine, nous verrons qu’il avait en partie raison...